Les véhicules de Labatut Group sont finalement passés au vert

Labatut Group a finalement changé d'axe de conduite pour virer au vert afin d'obtenir plusieurs appels d'offres. Ce changement innovateur et particulier dénote d'une progression fulgurante, et d'un goût prononcé à l'adaptation. Ce guide vous retrace le parcours de cette entreprise à l'adoption des véhicules verts dans ses filiales.

 

La genèse de Labatut Group

C'est une entreprise qui a été créée en 2020 près de Toulouse et précisément à Saint-Élix-le-Château. L'arrière-grand-père de la présidente actuelle nommée Jennifer Labatut-D'arabes, en est l'illustre et grand fondateur. Il vous faudra visiter ce lien pour réellement immerger dans l'univers de cette entreprise.
Le fondateur de cette dernière, l'avait commencé avec pour seul instrument de travail, une charrue ainsi que des bœufs. En faisant son bonhomme de chemin pendant quelques années, il arrive finalement à acquérir son tout premier camion. 1945 fut l'année d'acquisition de ce moyen de transport, et l'armée américaine en fut le vendeur.
Après avoir effectué un bond de cent ans, Labatut Group possède 700 collaborateurs et son chiffre d'affaires impressionne. Il faut compter un peu moins de 100 millions d'euros comme chiffre d'affaires divisé équitablement en trois activités. Ces activités ne sont que la logistique, le transport et aussi la location de voitures avec conducteurs.

 

Les véhicules écologiques de Labatut Group

Cette entreprise possède environ 210 000 m2 d'entrepôts, dont une partie est implantée en milieu périurbain et urbain. Elle livre dans un délai imparti n'excédant pas une journée complète, en utilisant du carburant vert. Ce concept a été lancé il y a un peu plus de 10 ans, et ses retombées économiques sont incroyables.
La présidente actuelle de cette entreprise est bien contente d'être la quatrième génération à la tête. Labatut Group est désormais un pionnier de l'écologie, et il y réalise près de la moitié de son chiffre d'affaires. Leurs véhicules green oscillent entre le gaz, l'électrique, le colza, et d'autres dispositifs rail-route, pour réaliser un tel chiffre d'affaires.